L’entreprise a conçu le revêtement vernissé du TER. Sa capacité d’innovation a retenu l’attention de la Région.
Graphibus est spécialisée dans l’identité visuelle du plus petit support, comme une carte de bus, au plus grand, comme sur les bus, les trains ou les avions. L’entreprise a conçu le revêtement vernissé du TER expérimental, le Rayon vert, conçu pour limiter son impact sur l’environnement qui circule de Nantes vers La Roche-sur-Yon, Angers ou Le Croisic.

Fondée par Jacques Forget, il y a trente-cinq ans, l’entreprise est aujourd’hui dirigée par sa fille, Karen. Quarante-sept salariés assurent la production du conseil à la pose des supports en passant par la conception et la réalisation sur place à Saint-Herblain.

Avec quinze graphistes, des artistes à vocation industrielle, notre force réside dans la qualité de notre service recherche et développement. Face à la concurrence, nous nous devons d’anticiper, notamment sur les technologies durables

déclare la dirigeante.

Graphibus a une pratique de l’accueil en apprentissage de jeunes qui intègrent ensuite l’entreprise. La société constate une difficulté à recruter des jeunes en apprentissage pour une activité technique liée à la peinture et au vernissage, qui pourraient être en formation de peintre ou de carrossier.

Jacques Auxiette, président de la région des Pays de la Loire, en visite dans l’établissement, a souligné l’importance de l’innovation des acteurs locaux et leurs capacités à travailler en réseau.

Nous ne pouvons qu’encourager les entreprises à se regrouper comme au sein de Neopolia, ce qui peut aussi enrichir leurs réponses aux appels d’offres.

Neopolia est un réseau qui mène des actions collectives dans le but de diversifier l’activité de ses adhérents.

Ouest-France - jeudi 16 juin 2011